La Fondation félicite le ministre de l’Environnement

Saint-Bruno-de-Montarville, le 7 octobre 2014

Lettre à M. David Heurtel, ministre du MDDELCC

Objet : Préavis d’assujetir le projet de développement domiciliaire « La Futaie » situé dans la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville à une autorisation de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel                                                         

Monsieur le Ministre,

Dans une lettre datée du 24 janvier 2014 à votre prédécesseur, le Ministre Blanchet, la Fondation du Mont-Saint-Bruno vous a lancé un cri d’alarme et vous a prié d’appliquer intégralement la Loi sur les espèces menacées et vulnérables sur le mont Saint-Bruno et son bassin versant. La mission de notre organisme étant la protection du patrimoine écologique dans le cœur du corridor forestier du mont Saint-Bruno, nous vous avons exprimé notre inquiétude à l’effet que cette loi ne soit pas appliquée dans les zones les plus à risque du Québec, soit dans sa portion méridionale, là où l’on retrouve les plus grandes concentrations de population humaine, la plus grande proportion de terres privées et la plus grande diversité biologique. Nous vous avons rappelé qu’en appliquant la loi telle que prescrite et indépendamment de la nature du droit foncier, votre ministère pourrait non seulement protéger ce noyau de biodiversité qui est au cœur du corridor forestier du mont Saint-Bruno et essentiel à l’atteinte des objectifs du Plan métropolitain d’aménagement et de développement, mais marquerait également un précédent important pour la sauvegarde de la diversité biologique au Québec, voire dans l’ensemble du Canada.

La Fondation du Mont-Saint-Bruno vous félicite pour ce premier geste important.

Dans les derniers jours, nous avons pris connaissance de votre intention datée du 2 septembre 2014 d’assujettir le projet de développement domiciliaire « La Futaie », situé dans le « Boisé des Hirondelles » de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, à une autorisation supplémentaire en appliquant l’article 19 de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel. Avec ce premier geste important, vous avez reconnu le caractère exceptionnel de cette forêt ainsi que celui d’autres terres privées situées sur notre colline montérégienne comme étant un habitat pour le ginseng à cinq folioles, plante rare et désignée menacée avec peu de populations viables restantes au Québec. Votre décision suggère que vous partagez notre préoccupation pour ce patrimoine écologique exceptionnel et nous souhaitons ardemment que les décisions qui suivront dans ce dossier, ainsi que dans le futur concernant l’aménagement du territoire dans des écosystèmes semblables, soient cohérentes avec la conservation à perennité de ces milieux.

Nous serions heureux de collaborer avec vous pour assurer cette conservation.

Cordialement,

Tanya Handa

Présidente de la Fondation du Mont-Saint-Bruno

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s