Forêt des Hirondelles

Le chemin des Hirondelles sera fermé à la circulation automobile entre 10h et 12h, le dimanche 15 mai. Accès par le Sommet-Trinité ou la rue Beaumont, stationnement permis dans les rues environnantes.

13161062_1206955849344965_2101546850_o.jpg

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Saint-Bruno-de-Montarville, 3 mai 2016

La Fondation du Mont-Saint-Bruno lance un appel à la mobilisation pour la protection de la Forêt des Hirondelles lors d’un grand rassemblement citoyen, le dimanche 15 mai, à 10h,sur le chemin des Hirondelles, à Saint-Bruno-de-Montarville

Un récent reportage de Radio-Canada diffusé le 21 avril 2016 laisse croire que le ministre du Développement durable, de l’environnement et de la lutte aux changements climatiques (MDDELCC), M. David Heurtel, s’apprêterait à autoriser le projet de développement immobilier La Futaie dans la forêt des Hirondelles, une volte-face inexplicable depuis l’avis qu’il a lui-même adressé en juillet 2015 au promoteur et à la Ville, soulignant que ce milieu était de caractère biophysique rare et d’intérêt exceptionnel pour le patrimoine naturel du Québec.

La Forêt des Hirondelles est une forêt mature de 6 hectares adjacente au Parc national du Mont-Saint-Bruno, un des derniers grands refuges de la flore et de la faune indigènes du sud du Québec. Elle est l’habitat d’espèces rares et vulnérables, telle le ginseng à cinq folioles, plante protégée sous la Loi sur les espèces menacées et vulnérables. La Forêt des Hirondelles est de plus située au cœur du Corridor forestier du Mont-Saint-Bruno, lui-même identifié comme un projet prioritaire de la ceinture verte du Grand Montréal dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Faut-il rappeler que l’étalement urbain n’a cessé de croitre sur le territoire de la CMM et que le Québec est en bonne voie de rater ses cibles de protection de sa biodiversité? Et que, contre toute attente, craignant les poursuites du promoteur, l’Agglomération de Longueuil vient de retirer à la forêt son statut de milieu d’intérêt confirmé pourtant inscrit au Schéma d’aménagement et de développement lors des consultations publiques tenues l’hiver dernier.

Dans ce contexte, la Fondation du Mont-Saint-Bruno réitère qu’elle s’oppose à toutes formes de développement dans la Forêt des Hirondelles et interpelle le ministre afin qu’il mette fin à cette saga indéfendable de plus de 10 ans en appliquant le véritable esprit de nos lois sur la conservation du patrimoine naturel et sur les espèces menacées et vulnérables, comme il a le pouvoir de faire.

Joignez votre voix à la nôtre en participant nombreux à ce grand rassemblement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s