Sainte-Julie renonce au terrain de la Défense nationale au mont Saint-Bruno

ancien-champ-tir-mont-saint-brunoLa mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, a déclaré qu’il était peu probable que Sainte-Julie acquière les terrains de la Défense nationale limitrophes à sa Ville, « lesquels ont une valeur de grande préservation environnementale ».

Ainsi répondait Mme Roy à une question posée par une citoyenne lors de la séance publique du conseil municipal de Sainte-Julie le 16 octobre 2018.

La mairesse Roy a mentionné que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) avait émis une proposition suggérant à la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) de récupérer tous les terrains de la Défense nationale.

En effet, le 11 octobre dernier, la CMM qui réunit 82 municipalités du Grand Montréal et dont fait partie Sainte-Julie, a envoyé une lettre au ministre de la Défense nationale du Canada, Harjit Sajjan, lui demandant de transférer au gouvernement du Québec les 441 hectares du terrain de la Défense nationale afin de les intégrer au parc national du Mont-Saint-Bruno.

Dans une entrevue accordée à la fin d’août à la radio de Radio-Canada, la mairesse Roy projetait plutôt de développer sur ces terrains un quartier domiciliaire écologique.

Pour en savoir plus

Le procès-verbal de la séance publique du conseil municipal du 16 octobre 2018

Environnement : les maires du Grand Montréal interpellent le ministre de la Défense

Pour la conservation du terrain de la Défense nationale

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s