Un nouvel élan, une nouvelle image

LA FONDATION DÉVOILE SA NOUVELLE IMAGE ET SON PROGRAMME D’ACTIVITÉS 2018

loFMSB_logo_general - copie

Saint-Bruno, le 2 février 2018.  – Un hibou stylisé et coloré de vert et de bleu identifiera dorénavant la Fondation du Mont-Saint-Bruno; le vert symbolisant le couvert feuillu de la montagne et la végétation qui l’entoure; le bleu, ses lacs et ses ruisseaux.

« Nous avons voulu dynamiser notre identité visuelle en donnant une toute nouvelle allure à notre petit-duc maculé qui est notre emblème depuis 20 ans », a déclaré la présidente de la Fondation, Chantal de Montigny. « Ce nouveau logo reflète le nouvel élan qui anime la Fondation : de nouveaux membres, des partenaires engagés et puis, la population qui se préoccupe de plus en plus de la conservation des milieux naturels.  Tout ça, c’est dans l’air! », ajoute-t-elle.

Pour la création et la réalisation de ce nouveau logo, la Fondation a collaboré avec de jeunes étudiants en design graphique du collège Salette de Montréal, qui en ont fait leur grand projet de fin d’études. « Une démarche très enrichissante de part et d’autre, dont les résultats sont très professionnels », précise Chantal de Montigny.

2018, une année riche en activités

« Des activités, il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les personnes qui veulent s’engager et travailler avec nous », annonce la présidente. La Fondation prévoit une grande campagne de recrutement. Elle a besoin de membres et lancera son invitation à tous ceux qui ont à cœur le mont Saint-Bruno et ses versants, non seulement de Saint-Bruno, mais aussi de Sainte-Julie à Saint-Basile-le-Grand, en passant par Saint-Mathieu-de-Beloeil et jusqu’à Montréal.  À ce sujet, Chantal de Montigny réitère l’importance d’un regroupement citoyen fort pour montrer aux élus combien les dossiers relatifs à la conservation des milieux naturels sont vitaux.

 Parmi les autres activités au programme :

  • En mars, le projet « Le Ruisseau des Frères, un corridor de vie » sera au centre d’une importante rencontre concernant les différents ruisseaux du pourtour du mont Saint-Bruno.
  • Le dimanche 22 avril, la Fondation célébrera Le Jour de la Terre avec plusieurs activités simultanées. « Surveillez nos communications », suggère Madame de Montigny.
  • Le dossier « Protégeons nos forêts urbaines et périurbaines » est bien actif, notamment en ce qui concerne le suivi de la conservation de la Forêt des Hirondelles. À titre de guide et de conseillère, la Fondation s’intéresse aussi à tout projet de conservation ou de reverdissement dans différents milieux de vie : écoles, municipalités, etc.
  • Le 10 mai se tiendra l’assemblée générale annuelle de la Fondation. « C’est un excellent moment pour mieux connaître la Fondation, ses administrateurs, et surtout pour vous engager avec nous dans la mesure de vos possibilités, à proximité de votre milieu de vie », souligne Chantal de Montigny.

De plus en 2018, la Fondation mettra l’accent sur les communications. Toutes les informations concernant l’avancement de ses dossiers et de la tenue de ses activités seront affichées et accessibles sur son site web, sa page Facebook et son compte Twitter. C’est à suivre!

Chantal de Montigny, présidente

 

Forêt des Hirondelles: demande d’actions concrètes

Intervention de la Fondation du Mont-Saint-Bruno à la séance du 22 janvier 2018 du conseil municipal de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville

13240744_10153689915442921_3698986478232019000_n

Porte-parole : Tanya Handa, administratrice de la Fondation du Mont-Saint-Bruno depuis 2011, responsable du comité scientifique et des dossiers en foresterie

Sujet : Forêt des Hirondelles et Boisé Sabourin

Monsieur le Maire,

La Fondation vous a envoyé une lettre la semaine dernière. L’objet de cette lettre était une demande urgente d’établir un dialogue constructif entre notre Ville et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de mettre en œuvre les mécanismes nécessaires pour la conservation à perpétuité de la Forêt des Hirondelles. Nous avons d’ailleurs envoyé simultanément la même demande à la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, madame Isabelle Melançon.

J’aimerais rappeler ici les faits importants dans ce dossier:

  1. Depuis 2011, la Fondation du Mont-Saint-Bruno a interpelé à plusieurs reprises nos élus des divers paliers de gouvernance (municipal, agglomération et provincial) pour demander des actions concrètes afin d’assurer la conservation intégrale de la Forêt des Hirondelles.
  2. Comme vous le savez, cette forêt:
  • Abrite une biodiversité importante, incluant une espèce protégée par la Loi sur les espèces menacées et vulnérables;
  • Est située au cœur du Corridor forestier du Mont-Saint-Bruno, lui-même défini comme une priorité du Plan métropolitain d’aménagement et de développement adopté par les 82 municipalités du Grand Montréal qui vise un développement durable;
  • Est située dans la zone périphérique du Parc national du Mont-Saint-Bruno, ce qui augmente significativement sa valeur, car elle permet d’assurer l’intégrité écologique et la pérennité du Parc, un des plus grands réservoirs de biodiversité dans le paysage hautement fragmenté de la Montérégie.

Le prédécesseur de madame la ministre Melançon, monsieur David Heurtel, a assujetti sans équivoque cette forêt à la Loi sur la conservation du patrimoine naturel, soulignant ainsi très clairement son caractère exceptionnel. À l’article 78 de son avis daté du 6 juillet 2015 adressé au promoteur ainsi qu’à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, le ministre Heurtel indiquait que « l’intervention projetée risque de sévèrement dégrader un milieu naturel qui se distingue par le fait que ses caractéristiques favorisent la survie du ginseng à cinq folioles, une caractéristique biophysique rare et d’intérêt exceptionnel».

 Monsieur le Maire, pendant votre campagne électorale, vous avez pris l’engagement ferme pour la « protection à perpétuité de la Forêt des Hirondelles et du Boisé Sabourin ».

La Fondation du Mont-Saint-Bruno ainsi que les citoyens souhaitent donc ardemment constater dans les prochains mois des actions concrètes de votre part, favorables à conservation de la Forêt de Hirondelles et du Boisé Sabourin.

Notre question

Pourriez-vous nous indiquer SVP quelles actions CONCRÈTES ont été prises depuis les élections en novembre et ce qui sera fait dans les prochaines semaines et mois pour l’avancement de ce dossier?

Forêt des Hirondelles: la Fondation du Mont-Saint-Bruno réitère sa position et lance un appel à l’unité des partisans de la conservation.

Conformément au mandat inscrit dans sa charte, la Fondation du Mont-Saint-Bruno réaffirme sa position en faveur de la protection et de la conservation intégrale de la Forêt des Hirondelles telle que précisée précédemment dans nos lettres au Ministre Blanchet (24 janvier 2014), au Ministre Heurtel (9 octobre 2014 et 25 mai 2016), ainsi que lors du grand rassemblement citoyen « Ensemble pour la Forêt des Hirondelles » du 15 mai 2016. L’objectif de la Fondation est d’encourager les divers acteurs à travailler ensemble par des actions concertées, tout en facilitant le dialogue et la recherche de solutions communes. Considérant que l’union fait la force, la Fondation du Mont-Saint-Bruno refuse que le dossier de la Forêt des Hirondelles devienne un enjeu électoral entre partisans de la conservation intégrale de la Forêt des Hirondelles, son importance écologique étant trop grande.

Balade découverte du Boisé Tailhandier

 

Diapositive1Sur les pas de nos guides spécialistes en géomorphologie et écologie forestière, découvrez les liens secrets entre les arbres, le sol et le relief  d’une réserve naturelle en milieu urbain.

Une activité familiale gratuite. Bienvenue à tous!

Période d’inscription terminée. Suivez-nous sur Facebook et sur notre site pour toute nouvelle balade découverte.

 

 

 

PRIX #FONDATIONDESJARDINS

La Fondation du Mont-Saint-Bruno recevait aujourd’hui le Prix #FondationDesjardins pour son projet de sensibilisation aux milieux naturels et à l’engagement communautaire adressé aux jeunes de l’École secondaire Mont-Bruno, dans le cadre du cours Histoire et éducation à la citoyenneté.  Guidés par un(e) naturaliste, les jeunes découvriront le ruisseau des Frères, le projet de réhabilitation dont il fait l’objet et participeront à une plantation d’arbres sur le site. Ce  prix s’accompagnait d’un chèque de 2500$.

la Fondation remercie la Caisse Desjardins du Mont-Bruno pour son appui   constant aux projets qui nous tiennent à coeur!

2017-02-17-11-22-18

M. Bryan Osborne, président de la Fondation, reçoit le chèque des mains de Mme Josée Cloutier, de la Caisse Desjardins du Mont-Bruno.

Plantation au ruisseau des Frères

 

Dimanche 23 octobre 

Nous sommes à la recherche de bénévoles pour une plantation d’arbres et arbustes sur les berges du ruisseau des Frères le dimanche 23 octobre . En collaboration avec Banque Royale – Eau  Bleue, la Ville de Saint-Bruno et COVABAR (Comité de valorisation du bassin versant de la rivière Richelieu), cette plantation s’inscrit dans un projet plus vaste de valorisation et de conservation des ruisseaux du mont Saint-Bruno. Ces végétaux permettront de stabiliser les berges du ruisseau et, à terme, améliorer les habitats fauniques et floristiques.

Aux intéressés : Lire la suite