Conférence sur la rainette faux-grillon ce printemps

Réservez dès maintenant votre place pour assister à la conférence « La rainette faux-grillon » par la biologiste Lyne Bouthillier du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP)

C’est avec passion que la spécialiste vous informera des caractéristiques, de l’habitat et de la protection de la rainette faux-grillon que nous pouvons entendre à certains moments lors d’une balade au mont Saint-Bruno samedi le 27 avril à 10 h 30 à la bibliothèque de Sainte-Julie (1600 chemin du Fer-à-Cheval).

Cette conférence est une autre activité éducative gratuite offerte par la Fondation du Mont-Saint-Bruno. Hâtez-vous de vous inscrire, les places sont limitées.

Inscriptions et renseignements : info@fondationdumontstbruno.org

Conférence « La rainette faux-grillon »

Samedi 27 avril à 10 h 30

Bibliothèque de Sainte-Julie, 1600 chemin du Fer-à-Cheval, Sainte-Julie.

JEAN-FRANÇOIS COURTOY, 25 ANS D’ENGAGEMENT POUR LA COMMUNAUTÉ ET LA CONSERVATION DE LA NATURE

Le 2 avril 2019, lors de l’Assemblée générale annuelle, Martine Bousquet a lu ce texte d’hommage et de remerciement qu’elle a écrit en l’honneur de Jean-François Courtoy qui œuvre à la Fondation du Mont-Saint-Bruno depuis ses tout débuts, en 1994.

La Fondation du Mont-Saint-Bruno, à l’instar de notre belle colline montérégienne, est un petit écosystème riche et dynamique où on répertorie plusieurs espèces exceptionnelles et rares. Jean-François Courtoy est sans contredit un spécimen unique appartenant à l’une d’elles. J’ai pensé vous le présenter dans toute sa biodiversité.

Description

  • L’adulte en question mesure 1,78m. Ses yeux sont bruns et son pelage est tacheté de gris dans sa partie supérieure. Son regard est vif, sa posture svelte et droite. Il a fière allure en tout temps.
  • Son caractère est sociable et plein d’entrain et de bagou.  Il est de fréquentation agréable. Il a une propension nette à s’exprimer beaucoup et à voix haute, de façon affirmative, sur de nombreux sujets qu’il maitrise, ma foi, plus souvent qu’autrement.  Son rire communicatif et son humour retentissent dans le ciel de nos contrées pour le plus grand plaisir des amateurs de nature. Jean-François fait sentir sa présence.
  • Son mode de reproduction demeure un mystère. Il est cependant fidèle à vie à sa compagne, a une vie familiale intense et une progéniture abondante de deux générations qu’il protège et chérit pendant de longues années.
  • Sa longévité est remarquable. Il niche en effet depuis plus de 30 ans au même endroit « du Mont » et s’affaire à la Fondation depuis 25 ans. Il est aussi vieux que la Fondation elle-même!

Habiletés

  • Notre homme est habile et fait profiter le groupe de ses compétences nombreuses: techniques ingénieuses et solutions à tout, les langues, l’informatique, la connaissance de la biodiversité et l’environnement, pour ne citer que celles-là. Il est organisé et fiable. Sa grande mémoire et sa longue expérience aidant, il s’avère un individu d’une grande sagesse sur lequel le groupe peut s’appuyer.

Territoire

Il exerce ses habiletés principalement à la Fondation du Mont-Saint-Bruno,  le milieu où il a trouvé refuge il y a 25 ans cette année. Une longévité et une fidélité remarquables, vous dis-je!. On peut également l’apercevoir à toute heure du jour en marche rapide ou à vélo dans le parc du Mont-Saint-Bruno et dans les rues situées aux abords de la forêt.  Notre spécimen couvre un grand territoire.

  • Il chasse également les inégalités sociales et économiques au volant de son super camion du Centre d’Action Bénévoles. Il est généreux de nature, je le sais personnellement.
  • Il a un goût particulier pour l’action sur le terrain, qu’il soit forestier, agricole ou urbain, et n’a pas son pareil pour repérer les détritus sur les berges des ruisseaux. Spécimen terrestre et aquatique, il a été aperçu plongeant dans les eaux boueuses et froides du ruisseau des Frères à la pêche aux ordures qui font honte à notre environnement. Quel courage et quelle abnégation, Jean-François! Merci pour ce moment exquis des annales de la Fondation.
  • Originaire d’Europe, Jean-François a su s’adapter remarquablement bien en trois décennies aux grands espaces, au climat et à la culture du Québec. Notre écosystème ne saurait se passer de lui.

Les administrateurs passent, les partenaires, les politiciens, les bénévoles, les saisons, les invasions, les cycles pro et anti environnement passent également, mais Jean-François Courtoy reste et résiste à toutes les  catastrophes et bouleversements.

Jean-François, merci d’être là et de poursuivre avec l’équipe actuelle le travail essentiel de la Fondation du Mont-Saint-Bruno.